Dodaj do ulubionych

czy czasownik "baiser" jest wulgarny?

22.05.03, 14:59
Czesto spotykam go w starych tekstach w znaczeniu calowac, choc we
wspolczesnych jest - si je ne me trompe - s'embracer i nigdy nie moge
rozroznic miedzy calowaniem a przytulaniem. Gdzies czytalam lub slyszalem, ze
dzis "baiser" uzywane jest tylko w znaczeniu, o ktorym nie bede pisal.
Uswiadomcie mnie!
--
<><> eurOkicioR <><>
Podyskutuj o języku oraz
SV
Edytor zaawansowany
  • kujawianka 22.05.03, 15:24

    Kicior, powiedz mi, ile masz lat ?
  • kicior99 23.05.03, 14:29
    kujawianka napisała:

    >
    > Kicior, powiedz mi, ile masz lat ?


    trente-neuf
    --
    <><> eurOkicioR <><>
    Podyskutuj o języku oraz
    SV
  • agnieszkaefka 22.05.03, 16:26
    un baiser to buziak po prostu
    se baiser to, nie przymierzając, "fuck"
    co by nie zranić twych delikatnych ocząt
    smile)))
  • kujawianka 22.05.03, 17:51

    Uwaga, ten czasownik moze przyjac forme zwrotna, ale tylko w bardzo
    specyficznej sytuacji..smile
    W sensie "faire l'amour avec quelqu'un" mowi sie po prostu "baiser".
    Istnieje tez inny variant, mianowicie "se faire baiser", co mozna przetlumaczyc
    na "dac sie wykiwac".

    Pewnie, ze nie jest to super eleganckie slowo, ale tak naprawde wulgarne chyba
    tez nie.

  • baloo1 06.06.03, 02:47
    kujawianka napisała:

    > Uwaga, ten czasownik moze przyjac forme zwrotna, ale tylko w bardzo
    > specyficznej sytuacji..smile
    > W sensie "faire l'amour avec quelqu'un" mowi sie po prostu "baiser".
    > Istnieje tez inny variant, mianowicie "se faire baiser", co mozna
    przetlumaczyc na "dac sie wykiwac".
    > Pewnie, ze nie jest to super eleganckie slowo, ale tak naprawde wulgarne
    chyba tez nie.

    tja ... wykiwac ...
    hehehe, no pewnie, skad, gdzie, jakie wulgarne, no cos Ty. To sie po prostu
    tlumaczy doslownie jako "jebac" i "dac sie wyjebac" ... pelen Wersal, po
    prostu ;oD

    Mala uwaga : to ze 90 % malolatow i 50 % doroslych tego uzywa, to nie znaczy,
    ze przestalo byc wulgarne. Swiat idzie ku gorszemu, tout simplement :o(

    B.
    >
  • kujawianka 08.06.03, 15:20
    baloo1 napisał:


    > > tja ... wykiwac ...
    > hehehe, no pewnie, skad, gdzie, jakie wulgarne, no cos Ty. To sie po prostu
    > tlumaczy doslownie jako "jebac" i "dac sie wyjebac" ... pelen Wersal, po
    > prostu ;oD
    >
    > Mala uwaga : to ze 90 % malolatow i 50 % doroslych tego uzywa, to nie znaczy,
    > ze przestalo byc wulgarne. Swiat idzie ku gorszemu, tout simplement :o(
    >
    > B.
    > >

    Tiaaaa, baloo, nie wiem czy jest jakikolwiek sens dyskutowania z kims, kto
    autorytatywnie wypowiada sie na temat subtelnosci jezykowych w
    obcych "narzeczach" obsesyjnie uznajac za jedyna referencje swoj ojczysty
    jezyk. Dla mnie ta doslowna niedoslownosc jest to troche smieszna.
    Z tego co piszesz, to nie tyle czasownik "baiser" jest wulgarny, co TY i twoje
    argumenty.

    bez odzewu.
  • baloo1 08.06.03, 23:08
    kujawianka napisała:

    Tiaaaa, baloo, nie wiem czy jest jakikolwiek sens dyskutowania z kims, kto
    > autorytatywnie wypowiada sie na temat subtelnosci jezykowych w
    > obcych "narzeczach" obsesyjnie uznajac za jedyna referencje swoj ojczysty
    > jezyk. Dla mnie ta doslowna niedoslownosc jest to troche smieszna.
    > Z tego co piszesz, to nie tyle czasownik "baiser" jest wulgarny, co TY i
    twoje argumenty.



    Bardzo to bylo subtelne, zaiste, Subtelna Kolezanko Kujawianko.

    Petit Robert uzanaje "baiser" za zwrot wulgarny. Zreszta, nie trzeba byc
    Kolegą Roberta ani Wielkim Jezykoznawca, aby to wiedziec. Warunkiem
    niezbednym, aczkolwiek niewystarczajacym jest natomiast odbywanie nauki jeyzka
    nie tylko na ulicach "goracych" przedmiesc i w kolejkach dojazdowych .

    Tak, oczywiscie, ze jestem wulgarny. Ide do gnoju i zostawiam Cie , Subtelna
    Kolezanko Kujawianko sam na sam z subtelnosciami jezykowymi
    przymiotnika "baiser". Powodzenia.

    Co do mnie , pozwolisz, ze pozostane przy swoim zdaniu. I ze nadal bede
    uwazal , ze to raczej ludzie, ktorzy slowa "baiser" (i wielu innych) nie
    uwazaja JUZ za wulgarne, sa odpowiedzialni m.in. za obecne zdziczenie
    obyczajow (w tym jezykowych).

    A poza tym - gratuluje wiedzy na temat , ktore jezyki sa moimi ojczystymi, he
    he he.
    Taczke kul przytaczam, kilka plotkow stawiam – porzucaj sobie, niezle Ci
    idzie ;o)

    Klaniam sie nisko, zyczac dalszych postepow w trudnej sztuce prowadzenia
    sporow. Zaiste , coraz lepiej Ci idzie. Mysle, ze Podwojna Malwina moglaby cos
    na ten temat powiedziec ;o)
    forum.gazeta.pl/forum/72,2.html?f=10129&w=4381791&a=4381791&v=2&strona=0
    Naprawde, beda z Ciebie ludzie. I za to beda Cie kochac wokol i przyznawac Ci
    racje .

    Z subtelnym, kurwa, pozdrowieniem

    Baloo
  • kujawianka 09.06.03, 11:49
    baloo1 napisał:


    > Bardzo to bylo subtelne, zaiste, Subtelna Kolezanko Kujawianko.
    >
    > Petit Robert uzanaje "baiser" za zwrot wulgarny. Zreszta, nie trzeba byc
    > Kolegą Roberta ani Wielkim Jezykoznawca, aby to wiedziec. Warunkiem
    > niezbednym, aczkolwiek niewystarczajacym jest natomiast odbywanie nauki
    jeyzka
    > nie tylko na ulicach "goracych" przedmiesc i w kolejkach dojazdowych .
    >
    > Tak, oczywiscie, ze jestem wulgarny.

    Wulgarny...oczywiscie, wulgarny tez jestes. Ale przede wszystkim jestes 1er
    degré.

    > Ide do gnoju

    Ty wiesz najlepiej gdzie ci dobrze. Nie znam cie, wiec nie bede sie wtracac do
    twoich planow.

    >
    Co do mnie , pozwolisz, ze pozostane przy swoim zdaniu. I ze nadal bede
    > uwazal , ze to raczej ludzie, ktorzy slowa "baiser" (i wielu innych) nie
    > uwazaja JUZ za wulgarne, sa odpowiedzialni m.in. za obecne zdziczenie
    > obyczajow (w tym jezykowych).

    Prosze bardzo, twoje prawo.


    > A poza tym - gratuluje wiedzy na temat , ktore jezyki sa moimi ojczystymi, he
    > he he.

    Przypuszczam, ze uwazasz to za istotny element w szeroko rozumianej culture
    générale...smile))))


    > Taczke kul przytaczam, kilka plotkow stawiam – porzucaj sobie, niezle Ci
    >
    > idzie ;o)

    > Klaniam sie nisko, zyczac dalszych postepow w trudnej sztuce prowadzenia
    > sporow. Zaiste , coraz lepiej Ci idzie. Mysle, ze Podwojna Malwina moglaby
    cos
    > na ten temat powiedziec ;o)
    > forum.gazeta.pl/forum/72,2.html?f=10129&w=4381791&a=4381791&v=2&strona=0


    O matko !!! Na dodatek plotkarz...Niezle ci wychodza proby publicznego prania
    brudow, baloo.. Zajrzyj najpierw pod swoja prywatna umywalke i sprawdz czy
    jakas skarpeta sie nie zawieruszyla, ok ?


    > Naprawde, beda z Ciebie ludzie. I za to beda Cie kochac wokol i przyznawac Ci
    > racje .

    ...smile))))))))))))))))))))))))


    >
    > Z subtelnym, kurwa, pozdrowieniem
    >
    > Baloo


    bez pozdrownien z mojej strony

    Kujawianka

    (poskakalam sobie smile Teraz mozesz plotki poskladac i pozamiatac konfetti..., ja
    mam ciekawsze plany na dzisiejszy dzien.)

  • sullivan1 05.08.03, 19:53
    kujawianka napisała:

    >
    > Uwaga, ten czasownik moze przyjac forme zwrotna, ale tylko w bardzo
    > specyficznej sytuacji..smile
    > W sensie "faire l'amour avec quelqu'un" mowi sie po prostu "baiser".
    > Istnieje tez inny variant, mianowicie "se faire baiser", co mozna
    przetlumaczyc
    >
    > na "dac sie wykiwac".
    >
    > Pewnie, ze nie jest to super eleganckie slowo, ale tak naprawde wulgarne
    chyba
    > tez nie.

    Owszem jest. Nie polecam uzywac "w towarzystwie". Co innego wsrod mlodziezy,
    albo w momentach intymnych, czy jako "effet de style".

    W jezyku polskim wulgarnoscia rowna sie mniej wiecej z "dupczyc" - nie bardzo
    wulgarne jak np. "jebac", ale na salony raczej sie nie nadaje.




  • narwal 22.05.03, 18:28
    Kicior dis nous si ton ancien patron t'a baisé sur ton indemnité de départ ou
    t'es parti en goden parachute ?
  • narwal 22.05.03, 23:23
    narwal napisała:

    > Kicior dis nous si ton ancien patron t'a baisé sur ton indemnité de départ
    >ou t'es parti en goden parachute ?

    excusez-moi pour 'une coquille' qui s'est glissée dans ma phrase, je parle de
    "golden" parachute.
  • kicior99 23.05.03, 14:31
    narwal napisała:

    > Kicior dis nous si ton ancien patron t'a baisé sur ton indemnité de départ ou
    > t'es parti en goden parachute ?


    il m'a fichu a la porte =(((
    --
    <><> eurOkicioR <><>
    Podyskutuj o języku oraz
    SV
  • agnus_dei 23.05.03, 16:26
    > W sensie "faire l'amour avec quelqu'un" mowi sie po prostu "baiser".
    > Istnieje tez inny variant, mianowicie "se faire baiser", co mozna
    przetlumaczyc> na "dac sie wykiwac".


    he he ! Le meilleur exemple c'etait dans "absolutely fabulous" version
    francaise comme Mag disait :

    "enleve la de la liste, elle m'a baise (dans le sens "tricher") et met celui
    la, il m'a baise (dans les sens "fuck")

    j'etais mort de rire !!!

    smile
  • anatoli 28.05.03, 10:53
    dowcip :

    un homosexuel discute avec un ami :
    - hier j'ai baisé une femme.
    - une femme ? toi ? hahaha ! pas possible ! je ne te crois pas !
    - ben si. on s'est rencontré avant-hier, je lui ai plu, et elle m'a donné
    rendez-vous.
    - et alors ?
    - je ne suis pas venu !
  • narwal 08.06.03, 15:01
    Je réanime ce topic pour un court instant en apportant un supplément d’info
    dans ce crapoteux thème ‘baiser’ vu sous tous ces angles.
    Donc ! Je viens aux faits;
    Je prends une Roberval et je pose sur un fléau le mot ‘baiser’ et sur
    l’autre ‘enculer’.
    Et là... si vous faites l’expérience il n’y a pas photo vous verrez bien que
    baiser ne fait pas le poids !
    Pour les non initiés je tiens à dire que se faire avoir en affaire traduit
    dans le langage de la rue équivaux à être baisé ou être enculésad

    et un petit + complètement hors sujet;
    un grand bravo pour la pétillante finaliste de Roland Garros la Belge
    Justine Henin;
    Dans quelques instants commence la finale des messieurs; cette année pour la
    première place vont combattre un batave contre un ibérique!
    Le dénouement dans la soirée;

  • baloo1 08.06.03, 23:17
    Très chère et appreciée Narval.

    La question initiale de Kicior, si je me rappelle bien, était "Est-ce que le
    verbe "baiser" est vulgaire ?" et non "Y-a-t-il des mots plus ou moins
    vulgaires que baiser ?".

    Dans ce cas, et surtout tenant compte du fait que Kicior est toujours en train
    d'apprendre le français, je trouve extrêmment déplacé de lui faire comprendre
    que l'expression "se faire baiser" pourrait être utilisée dans les mêmes
    conditions que "se faire avoir", ou que "baiser" pourrait être utilisé dans
    les mêmes situations que "faire l'amour".

    ça me rappelle des cours de récréation à l'école, quand on apprenait aux
    nouveaux étrangers que "Va chier" ou "Nique ta mère" veut dire bonjour.
    Vaaaachement drôle, vraiment.

    Baloo
  • narwal 09.06.03, 08:55
    Tiens, Tiens Le revenant Baloo; décidément ça fait un bail que t’es parti
    barouder, sans donner de signe de vie! Et une fois revenue, d’office tu
    tires à boulet rouge sue moi !
    Bon ! passons ! J’avoue que c’est pas trop encouragent mais...
    Qu’à cela ne tienne... je ‘survivra’ smile

    Alors tu me donnes le cours de moral alors que la moralité n’a rien à voir
    dans nos échanges épistolaires. Seul, l’objectivité et un regard lucide nous
    permettrons de parler librement de choses les plus scabreuses.
    Je manie le français à ma guise et j’aime customiser à mon propre compte cette
    langue française qui me fait pas peur, et que je tiens à bras de corps.

    Bon respirons maintenant un grand bol d’oxygène pour que cette forum ne
    suffoque pas, oubliant les bouteilles d’air comprimé pour n’inhaler que l’air
    naturel.

    Sans rancune ! va ! je ne te hais point !

    Ps. Je commence à faire une indigestion de fautes commises récurrentes;
    Hier, je me suis 'flinguée' sur la balance de RoberTval;

    zutalors !

    Bonne estivale journée à tout le monde smile

  • narwal 09.06.03, 09:59
    Kicior, me permets-tu que j’introduise ( sans allusion aucune !!!)
    un texte de chanson de Georges Brassens au sujet limite graveleux
    (mettant en scène la sodomie et qui a pour titre 'S'faire enculer')

    Je reste en attente de ta réponse pour ne pas choquer les âmes sensibles et
    pudibondes ! smile
  • chickenshorts 15.06.03, 10:29
    narwal napisała:

    > Kicior, me permets-tu que j’introduise ( sans allusion aucune !!!)
    > un texte de chanson de Georges Brassens au sujet limite graveleux
    > (mettant en scène la sodomie et qui a pour titre 'S'faire enculer')
    >
    > Je reste en attente de ta réponse pour ne pas choquer les âmes sensibles et
    > pudibondes ! smile

    Je ne sais pas si ca l'interesse Kicior, mais moi oui! Oui!...
  • kicior99 16.06.03, 14:43
    ca m'interesse...
    --
    <><> eurOkicioR <><>
    Podyskutuj o języku oraz
    SV
  • narwal 16.06.03, 18:46
    Waw ! Deux coquins !smile

    Mais puisque le grand manitou de ce topic ctd. Kicior m’a donné sa bénédiction
    de diffuser ce morceau il ne me reste qu’à assouvir la soif de vos
    connaissances et dévoiler devant le monde entier cette chanson dont le titre
    genre... à coucher dehors, laisse déjà perplexe les âmes sensibles;

    Bon ! J’y vais franco et à vous de juger le contenu du texte; il convient de
    noter que c’est Georges Brassens lui-même qui s’accompagne à la guitare;



    Et juste avant de partir une autre expression à double sens que vous pouvez
    ajouter dans la collection sus-dit - dans ce topic... se faire couillonner !

    Ne vous étonnez pas si à partir de ce moment on m’appelle la charretière de ce
    forum smile)



    and now the show must go on !


    S'faire enculer

    La lune s'attristait. On comprend sa tristesse
    On tapait plus dedans. Elle se demandait quand est-ce
    Qu'on va se rappeler de m'enculer.

    Dans mon affreux jargon, carence inexplicable,
    Brillait par son absence un des pires vocables
    C'est : « enculé ». Lacune comblée.

    Lâcher ce terme bas, Dieu sait ce qu'il m'en coûte,
    La chose ne me gêne pas mais le mot me dégoûte,
    Je suis désolé de dire enculé.

    Oui mais depuis qu'Adam se fit charmer par Ève
    L'éternel féminin nous emmerde et je rêve
    Parfois d'aller me faire enculer.

    Sous les coups de boutoir des ligues féministes
    La moitié des messieurs brûle d'être onaniste,
    L'autre d'aller se faire enculer.

    A force d'être en butte au tir des suffragettes
    En son for intérieur chacun de nous projette
    De hélas aller se faire enculer.

    Quand on veut les trousser, on est un phallocrate,
    Quand on ne le veut point, un émule de Socrate,
    Reste d'aller se faire enculer.

    Qu'espèrent en coassant des légions de grenouilles ?
    Que le royaume de France enfin tombe en quenouille,
    Qu'on coure aller se faire enculer ?

    Y a beaux jours que c'est fait devant ces tyrannettes,
    On danse comme des pantins, comme des marionnettes
    Au lieu d'aller se faire enculer.

    Pompadour, Montespan, La Vallière et j'en passe
    Talonnèrent le roi qui marchait tête basse
    Souhaitant aller se faire enculer.

    A de rares exceptions, nom d'un chien, ce sont elles
    Qui toujours mine de rien déclenchent la bagatelle ;
    Il faut aller se faire enculer.

    Oui la plupart du temps sans aucune équivoque
    En tortillant du cul dames nous provoquent,
    Mieux vaut aller s' faire enculer.

    Fatigué de souffrir leur long réquisitoire
    Ayant en vain cherché d'autres échappatoires,
    Je vais aller me faire enculer.

    D'à partir de ce soir cessant d'croquer la pomme
    J'embarque pour Cythère en passant par Sodome,
    Afin d'aller me faire enculer.

    Afin qu'aucune de vous mesdames n'imagine
    Que j'ai du parti pris, que je suis misogyne,
    Avant d'aller me faire enculer

    J'avoue publiquement que vous êtes nos égales,
    Qu'il faut valider çà dans un' formule légale,
    Je suis enculé mais régulier.

    En vertu de quel pouvoire, injustes que nous sommes,
    Vous refuse-t-on les droits que l'on accorde aux hommes,
    Comme d'aller se faire enculer.

  • narwal 17.06.03, 16:30
    Je ne sais pas ce qui se passe dans ma tête, mais mon cerveau ne sort que les
    propositions de textes salaces.
    J'ai un autre morceau en réserve - style faire une partie de jambes en l'air
    ( en ang. get leg over -c'est la traduction pour chickenShorts smile
    mais mon côté dame patronnesse (grenouille de bénitier) me freine à en dire
    davantage;

    mais un signe favorable de votre part et je me lance vers les enfers
    inavouablessmile)
  • chickenshorts 17.06.03, 18:27
    narwal napisała:

    > Je ne sais pas ce qui se passe dans ma tête, mais mon cerveau ne sort que
    > les
    > propositions de textes salaces.

    Glodnemu chleb...? Comment dire ca en francais?

    > J'ai un autre morceau en réserve - style faire une partie de jambes en l'air
    > ( en ang. get leg over -c'est la traduction pour chickenShorts smile

    You've got it wrong, ma chere... Unless you are thinking of riding a bicycle...
    then, yes, get your leg over... Otherwise: legs in the air...

    www.xxxmoviestore.com/Products/LEGS_IN_THE_AIR_Les_Jambes_en_lAir.htm

    > mais mon côté dame patronnesse (grenouille de bénitier) me freine à en d
    > ire
    > davantage;
    >
    > mais un signe favorable de votre part et je me lance vers les enfers
    > inavouablessmile)

    Go on, then!
  • narwal 17.06.03, 21:43
    Chiche ! Avec ton aval chickenShorts je fais copier-coller et je lance la
    chanson de Pierre Vassiliu sur le réseau.

    Mais avant d’exécuter cette tâche, vu que je suis un tantinet bavarde, je
    t’embêterai encore un court instant;

    Donc ! Permets-tu que je te tutoie ? (supposant qu’oui ?!) Tu me demandes
    comment dire en français 'glodnemu chleb na mysli' sache que je n’ai aucune
    idée ! Je t’avais déjà dit que mon french est très rudimentaire et j’ai des
    lacunes énormes ! Là, tu m’as prise au flagrant délit de mon ignorance !
    Bref, tu me poses une colle !
    Je suis certaine qu’on dit 'être en manque' ; en ce qui me concerne je dirais
    plutôt "L’appétit vient ne mangeant"smile
    D’ailleurs, histoires de cul sur ce forum, c’est comme une arlésienne ! On
    entend parler mais on en voit pas la couleur!smile)
    Mais cette fois-ci, avec les textes de chansons hors normes, connues et
    appréciées par des initiés, cela ne sera plus une arlésienne smile)

    Bon ! promis-juré ! C’est la dernière du genre salace; à partir de demain je
    diffuse ici, les chants liturgiques !smile


    "En vadrouille à Montpellier" Pierre Vassiliu

    Sur la piste glacée de la boîte de nuit à Montpellier
    petite blondinette avec qui je danse
    Quel âge peux-tu avoir ? 16 ans ou 17 ans ?
    et ça sent déjà lourd et aussi déjà dur contre moi
    tu te colles tu provoques mon sexe devient dur
    il danse avec le tient, il l’enlace il l’embrasse il le presse
    et dans le noir superbe de cette boîte de nuit ta main se pose
    Alors sans chercher à l’endroit le plus dur et...
    tu sers (8 x bis)

    Tu souris j’en suis sûr, je te sens divaguer
    et mes lèvres se posent sur ton épaule tiède
    Je frémis je bondis de baiser en baiser tout le long de ton cou
    Et puis j’attrape ta bouche tes lèvres son humides
    et ta langue fait ce soir je crois un peu ses premiers pas
    Et tu t’agrippes à moi et je te fais aller partout où je veux bien
    Tandis que tout au bout, tout au bout de mes doigts
    roule s’étend soupire le téton de ton sein droit
    qui se gonfle en sourire,
    rire ( 6 x bis)


    Tu ne portes pas de slip et mes mains se baladent
    autour de tes poiles chauds
    tu tressailles, tu sursautes et les yeux dans les yeux
    nous regardons au fond
    tout au fond de nous-mêmes
    tu as compris, tu as compris je sais
    puisque tu lis en moi tout ce que je te donne
    incrustée et collée consciemment tu t’écroules
    et je trouve que c’est bien
    et maintenant c’est toi qui diriges ma main
    c’est toi qui diriges ma main
    et tu pleures de joie, nous nous sommes trouvés
    pour une seule soirée et...
    tu pleures (7 x bis)


    Les couples nous regardent et sourient gentiment
    Je cherche comme un malade les clés de l’appartement
    Je finis mon cognac, nous traversons la salle, voilà que je vois double
    Les odeurs de ton corps volent au-dessus des tables
    et tes jambes miroitent sur la piste glacée
    Sur mon grand cheval noir qui nous conduit au pas
    Ta jupe est retroussée et tes cuisses bronzées
    éclatent sous mes mains
    Le vent prend la musique et tourne dans tes cheveux
    On arrive chez moi, tu m’écrases le bras
    Tu entres dans la chambre et tu te déshabilles
    Tu m’attrapes tu m’agrippes, et tu m’enfonces en toi,
    tu me veux tout entier, tu me manges, tu me bois tu me pleures et tu ris et
    tu cris et...
    tu jouis ( 11 x bis)

    Est-ce que c’est bien raisonnable tout ça ?


  • chickenshorts 18.06.03, 21:51
    narwal napisała:

    > Chiche ! Avec ton aval chickenShorts je fais copier-coller et je lance la
    > chanson de Pierre Vassiliu sur le réseau.
    >
    > Mais avant d’exécuter cette tâche, vu que je suis un tantinet bavarde, je
    >
    > t’embêterai encore un court instant;
    >
    > Donc ! Permets-tu que je te tutoie ?

    Quelle question?! Mais, bien sur... et merci pour le texte!
  • narwal 20.06.03, 16:30
    J'ai reçu favorablement ta permission d'avoir le loisir de te tutoyer.
    D'ailleurs je me pose une question cruciale quelle aurait été ma réaction sur
    un refus catégorique de ta part ?! Une incompréhension ? une religion
    différente ? l'appartenance à une obédience mystérieuse ? Je reçois donc cette
    permission comme un gage de respect et d'alliance.
    Heureusement que tu n'as pas fait l'erreur du réfus sinon... je tuais tous les
    petits oiseaux dans mon jardin (décidément, j'ai toujours en tête Tartarin )smile)

    Depuis la dernière rencontre sur forum je rumine cet adage pl. 'glodnemu chleb
    na mysli' et je pense avoir trouvé l'équivalent en français; c'est:
    'Juste l'idée d'y penser.... l'eau me vient à la bouche'
    mais incertaine de ma découverte, je laisse l'aboutissement de ma recherche en
    suspend;

    happy afternoon; bye

Popularne wątki

Nie pamiętasz hasła

lub ?

 

Nie masz jeszcze konta? Zarejestruj się

Nakarm Pajacyka